Docteur Eric Peyre Esthétique

Médecine Morphologique et Anti Age

Docteur Eric Peyre Esthétique

Médecine Morphologique et Anti Age

Centre Laser - Epilation laser

Peeling Profond EXOPEEL

4 Avenue de la Ferme du Pasquès

40000 Mont de Marsan

Landes

Nouvelle Aquitaine Sud-Ouest de la France


Tél. 06 19 16 13 92

Mail contact@docteur-peyre.fr


Site Web
http://www.docteur-peyre.fr

Derrière Buffalo Grill Nouvelle Aquitaine Sud-Ouest

Horaires

Santé-Médecine Beauté

Lundi  9:00 à 20:00
Mardi  9:00 à 18:00
Mercredi  9:00 à 13:00 
Jeudi  9:00 à 20:00
Vendredi  9:00 à 19:00
Samedi  9:00 à 13:00 
DimancheFermé

Situation

 
Mentions légales
Php 5.4.45


La couperose

Le centre laser esthétique de Mont de Marsan est équipé d'un appareil permettant un traitement et des résultats immédiats et très spectaculaires de la couperose par un paramétrage spécifique fait par le médecin et réalisé par lui même.

La couperose est une affection cutanée chronique et évolutive causant inflammation et rougeur dans le visage.
Les joues et le nez sont habituellement les premiers à prendre un teint empourpré, suivis du front et du menton.

La couperose peut toucher toute personne âgée de 20 à 70 ans, mais les adultes de 30 à 50 ans ayant le teint clair et dont la peau a tendance à rougir facilement sont plus souvent affectés.
Les femmes y sont plus sujettes que les hommes mais ces derniers sont plus enclins à développer un rhinophyma, un trouble qui se caractérise par un nez rouge, enflé et bosselé et qui est secondaire à une acné rosacée non traitée. Il nécessite une correction chirurgicale.

Environ 15 % de la population en est affectée.

La couperose se manifeste par différents signes :

- rougeur du visage,
- tendance à rougir facilement,
- petits vaisseaux sanguins apparents sur le nez et les joues,
- petits boutons rouges et solides ou remplis de pus sur le nez, les joues, le front et le menton,
- inflammation de ces mêmes parties,
- yeux secs, rouges et irrités,
- nez rouge, enflé et recouvert de nodules.

La couperose va évoluer en plusieurs stades :

- stade précoce :

Le visage prend peu à peu un teint rouge, comme s'il était marqué d'un coup de soleil. Cette rougeur résulte d'un important flot sanguin circulant rapidement à travers les vaisseaux cutanés du visage, ces derniers s'élargissant afin de parvenir à véhiculer adéquatement cet apport de sang.

Environ la moitié des patients atteints de couperose ont les yeux rouges et secs. L'irritation demeure mineure dans la majorité des cas.
Dans les rares cas où la situation dégénère, mieux vaut intervenir rapidement afin que la vision ne soit pas affectée. De plus, une inflammation des paupières n'est pas exclue.


- stade intermédiaire :

Avec le temps, la rougeur devient de plus en plus accentuée et persistante. La peau du visage peut également devenir très sèche.

L'importante circulation sanguine qui s'opère dans les vaisseaux du visage en provoque la dilatation. Éventuellement, ceux-ci peuvent transparaître à travers la peau, sur les joues notamment. Cette formation de lignes rouges, que l'on désigne par le terme télangiectasie, peut de prime abord être cachée par la rougeur qu'entraîne la circulation sanguine sous-cutanée, mais elle redevient habituellement visible lorsque la rougeur s'estompe.

De petits boutons rouges et solides (papules) ou remplis de pus (pustules) peuvent apparaître sur le visage.

Chez certains patients les yeux s'injectent de sang.

- stade avancé :

L'inflammation cutanée s'aggrave davantage.

Lorsque l'on ne traite pas la couperose, les glandes sébacées du nez peuvent augmenter de volume, formant ainsi des protubérances charnues le faisant paraître plus large. Cet état, appelé rhinophyma, est beaucoup plus commun chez les hommes que chez les femmes.

La couperose est une maladie de toute une vie, mais les différents traitements médicaux disponibles peuvent en supprimer les symptômes, surtout si on y a recours au stade précoce de la maladie. D'où l'importance de consulter tôt.
Le cas échéant, la couperose risque de s'aggraver et de causer des ravages permanents au visage.

Le traitement dépend des symptômes. Aucun traitement n'est définitif, mais tous permettent néanmoins de stabiliser la situation voire d'apporter une nette amélioration.

Dès les premiers stades, la lumière pulsée confère d’excellents résultats, dès la première séance.

 Le Laser Nd Yag  est utilisé pour les varicosités bleues.

La rosacée

On l'appelle souvent la maladie trompeuse parce que les gens ont tendance à la confondre, surtout à un stade précoce, avec un coup de soleil ou avec l'acné, et négligent ainsi de consulter un médecin.
Il est donc essentiel d'informer le public sur les symptômes de cette maladie et sur l'importance d'obtenir un diagnostic hâtif et d'entreprendre un traitement avant que leur état s'aggrave davantage et affecte leur mode de vie.

Cette affection qui se distingue souvent par des périodes successives de rechute et de rémission se manifeste normalement peu après la trentaine par l'apparition de rougeurs intermittentes au niveau des joues, du nez, du menton ou du front.

Avec le temps, ces rougeurs peuvent devenir plus vives et persistantes, et de petits vaisseaux sanguins dilatés peuvent devenir visibles ( phénomène appelé "télangiectasie") .
Sans traitement, on remarque souvent l'apparition de papules (bosses) et de pustules (boutons), et à un stade plus avancé, le nez pourra devenir enflé et bosselé par un excès de tissu.
Chez de nombreuses personnes, les yeux auront d'ailleurs tendance à picoter, à larmoyer et à s'injecter de sang. Les patients se plaignent d'inconfort au niveau du visage, comme des sensations de brûlure, de picotement ou de démangeaison.
Les signes peuvent s'étendre au-delà du visage, soit au niveau du cou, de la poitrine, du cuir chevelu et des oreilles.

Si la rosacée est plus souvent diagnostiquée chez les femmes, elle a toutefois tendance à être plus aiguë chez les hommes.
De plus, bien que cette maladie peut toucher tous les phototypes, elle affecte particulièrement les personnes au teint clair qui ont tendance à rougir facilement.
Il a même été démontré qu'une prédisposition à la rosacée pourrait être héréditaire.

Cette maladie disgracieuse entraîne des signes physiques difficiles et également un fardeau social et émotif, elle a une influence négative sur l'assurance des patients atteints dont certains évitent les sorties en public et annulent des événements sociaux.

Comment traiter la rosacée ?

Bien que la rosacée ne puisse être guérie, elle peut toutefois être maîtrisée par le biais d'une thérapie médicale et de changements au niveau des habitudes.
Il est essentiel, dès les symptômes reconnus, de suivre un traitement approprié, avant que la maladie n'atteigne un stade plus avancé.

Sans traitement, la rosacée peut causer des dommages permanents au visage, défigurer ses victimes et même, dans certains cas, nécessiter un recours au laser ablatif.
Le traitement dépend de l’évaluation du médecin, des symptômes présents et de l’attitude du patient face aux solutions proposées et doit être observé avec rigueur et persévérance pour permettre à long terme d’estomper les rougeurs et de réduire le nombre de boutons.

La rapidité et l’efficacité du traitement dépendent de facteurs comme le stade de développement de la maladie, le stade auquel le traitement débute et le niveau d’observance du patient.

Il est en outre très important d’éviter des facteurs aggravants comme les boissons chaudes, les aliments épicés, l’alcool et les températures extrêmes.
Sans traitement régulier, les rougeurs et les boutons peuvent réapparaître.

Le traitement va selon le stade de la maladie comporter entre autres des antibactériens en comprimés ou en gel, des précautions face aux facteurs aggravants (sport, chaleur, froid , aliments chauds, émotions..) et le laser vasculaire.

Les tâches pigmentaires

Le traitement des tâches pigmentaires a beaucoup évolué depuis l'apparition des différents lasers.

Les tâches dites "rouges" seront traitées par les lasers vasculaires. Elles peuvent être "marron", liées au soleil, à la maternité, ou au vieillissement (prématuré ou non) de la peau et seront traitées par IPL ou peelings notamment.

Le traitement se fait en une ou plusieurs séances en fonction de la surface concernée et de la nature de la lésion.




MENTIONS LEGALES:
Liens divers :
Charte des sites internets
https://www.conseil-national.medecin.fr/sites/default/files/charte_extrait_a_publier_sur_le_site_pro.pdf
Annuaire des médecins:
http://www.conseil-national.medecin.fr/annuaire
Déontologie sur le Web:
http://www.conseil-national.medecin.fr/article/deontologie-medicale-sur-le-web-le-cnom-publie-un-livre-blanc-pour-accompagner-les-medecins-dans-le-1154